Publié le Laisser un commentaire

Comment préparer une fondue savoyarde ?

fondue savoyarde

Pour réchauffer l’ambiance en hiver, rien de mieux qu’une fondue savoyarde. Vous prévoyez de vous délecter de ce plat régional en famille ou entre amis ? Reproduisez la recette originale en suivant notre guide ultime. La rédaction vous livre dans cet article le secret de sa préparation. Quels fromages utiliser ? Quels sont les ingrédients et les équipements indispensables à sa cuisson ? Comment s’en servir pour obtenir cette consistance onctueuse ? Quelles sont les faux-pas à éviter ? Trouvez ici les réponses pour réussir à tous les coups cette spécialité de la Savoie. 

Comment faire pour ne pas rater une fondue savoyarde ?

Pour faire de vos fondues savoyardes un franc succès, voici les règles de base à respecter. Suivez-les comme il se doit, vous verrez par vous-même le résultat à la fin de la préparation. 

Réunir les garnitures pour le plat

Sont indispensables à la préparation de cette recette culte :

  • des fromages de la région (notamment ceux qui sont coulants et résistants à la chaleur) ;
  • du pain rassis (pain acheté la veille) ;
  • du vin blanc sec de la Savoie ;
  • de l’eau-de-vie ;
  • de l’ail ;
  • du féculent de votre choix. 

Se servir des bons équipements 

Vous aurez obligatoirement besoin des ustensiles de cuisine ci-après pour préparer cette spécialité savoyarde.

  • Un appareil à fondue doté d’un revêtement adhésif : idéal pour cuisiner à grande quantité.
  • Une casserole munie d’un revêtement adhésif en guise d’alternative au premier accessoire.
  • Un thermostat afin de surveiller la température de la fondue.
  • Une cuillère en bois pour bien remuer la préparation.
  • Un ramequin de grande contenance pour retirer le mélange refroidi.

Éviter une température trop élevée

Bien que la recette consiste à fondre les fromages, elle ne doit pas excéder une certaine température. Commencez par un feu doux. Puis montez doucement la température et à mesure de la concoction. 

A lire aussi :  Quelles sont les différentes sortes de fondue au fromage ?

Adopter les bons gestes 

  • Frotter les parois de l’appareil avec une gousse d’ail épluchée.
  • Bien faire couler le fromage en le coupant en petit morceau et sans croute.
  • Formez des 8 avec votre cuillère en bois afin de bien mélanger les ingrédients entre eux. 
  • Si jamais la fondue est ratée, rattrapez la recette avec du jus de citron.

Pourquoi mettre de la maïzena dans la fondue savoyarde ?

La fécule de maïs sert à maintenir l’homogénéité et la tenue de votre plat. Bien souvent, il arrive que les ingrédients se séparent au cours de la préparation. Tout simplement parce qu’il manque le pouvoir liant de la maïzena. Certes, la recette sans féculent reste possible. Cependant, vous serez contraint à brasser en permanence celle-ci tout au long de la cuisson. Autrement, tôt ou tard, le gras du fromage risque de remonter à la surface. 

Vous pouvez évidemment miser sur d’autres féculents pour sublimer la fondue. S’ils sont en rupture de stock dans vos placards, la farine peut toujours faire l’affaire. Dans ce cas par contre, assurez-vous de bien la cuire. Cela vous évitera d’avoir une fondue au goût farineux au moment de la dégustation. Sinon, utilisez en dernier recours de la pomme de terre. En plus d’associer les garnitures, elle fournira une saveur supplémentaire à votre plat. Pensez à l’ajouter au début de la préparation.

Attention tout de même : trop de féculents compromettent la réussite de votre fondue. Normalement, une pincée suffit à obtenir la consistance idéale. Quoique la quantité dépende des fromages achetés. Plus ils sont coulants, moins vous aurez besoin de maïzena. 

A lire aussi :  Quels sont les fromages à privilégier pour réussir sa fondue savoyarde ?

Quel fromage mettre dans une fondue ?

Honneur aux produits du terroir lorsqu’il s’agit de préparer cette spécialité. Qui dit fondue savoyarde, dit effectivement fromages de Savoie. Pas question d’opter pour n’importe quelle pâte caoutchouteuse. La recette exige des ingrédients authentiques qui supportent parfaitement les températures élevées.

Traditionnellement, on retrouve au menu les fromages originaires de la région.

  • Le Beaufort : aux arômes fruités avec une note de noisette.
  • L’Abondance : tout à l’image des Alpes, il dévoile un goût délicat de noisette avec un soupçon d’amertume.
  • L’Emmental : qui révèle une saveur épicée à la fois douce.

Ce trio parfait donne cette texture crémeuse qui caractérise si bien la fondue. Le Comté, à pâte pressée cuite et souple, est également tout indiqué, de même que la tomme de Savoie. Vous l’aurez compris, l’objectif consiste à privilégier les fromages de la Savoie et au minimum trois variétés différentes.

Pour rendre encore meilleure la recette, les amateurs aiment rajouter une pointe de Reblochon à la fin de la cuisson. Sa présence renforcera davantage la consistance onctueuse de votre préparation. 

Généreuse et gourmande, la fondue savoyarde est un des plats les plus rassasiants. Toutefois, il est recommandé de compter 200 à 250 g de fromages par personne. Elle a tendance à réveiller l’appétit des convives. Surtout à la suite d’une partie de ski. Comme on dit, après l’effort, le réconfort. 

A lire aussi :  Quelles sont les différentes sortes de fondue au fromage ?

Comment rater une fondue ?

Un choix inadéquat, un geste de travers ou une quantité disproportionnée, tous ces éléments contribuent à échouer ce plat. Pour vous dire qu’il n’y a qu’un pas entre une fondue réussie et une fondue manquée. 

Utiliser des ingrédients inappropriés 

Vous allez immanquablement rater la recette avec les mauvais éléments. À commencer par des fromages non adaptés. En d’autres mots, des fromages qui ne coulent pas et qui manquent d’onctuosité. Par la même occasion, ceux qui supportent mal la cuisson à haute température. 

Mais il n’y a pas que le laitage ! Il suffit d’ajouter le mauvais vin dans le caquelon pour tout gâcher. Donc, tout sauf du bon vin blanc sec. Pareillement, au lieu d’utiliser du pain rassis, vous optez pour un pain tout frais parce que vous n’en avez pas sous la main. À coup sûr, vous allez rater votre fondue savoyarde.

Faire bouillir la fondue 

Si vous laisser bouillir votre préparation, vous avez tous les chances (ou plutôt la malchance) de la rater. La fondue demande du temps et de la patience. Si vous en manquez, évitez d’en préparer, autrement c’est un fiasco assuré. 

Heureusement qu’une fondue ratée n’est pas une fatalité. Il est effectivement possible de la récupérer quel que soit le problème. Par exemple, en ajoutant un peu de jus de citron dans la préparation. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *